Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Etudes et chantiers

Giratoire de CHORGES (05)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 décembre 2015

La Direction Interdépartementale des Routes Méditerranée (DIRMED) a engagé, au début du mois d’octobre 2015, des travaux d’aménagement du carrefour situé à l’extrémité sud de la déviation de CHORGES.

carrefour actuel depuis Briançon carrefour actuel depuis Gap

Pourquoi un aménagement du carrefour ?

La RN 94 constitue l’un des axes routiers majeurs des Alpes du Sud. En raison du trafic croissant sur cet axe, un contournement de CHORGES avait été réalisé dans les années 70. À ce jour, le carrefour à feux tricolores positionné au PR 86,560 de la RN94 constitue un point critique aussi bien pour l’écoulement du trafic de transit que local, notamment en période d’affluence touristique avec d’importantes remontées de files vers GAP ou BRIANCON. De plus, il n’existe pas de lien véritable entre les différentes entités que sont la zone d’activités et industrielle, la zone résidentielle, la gare et le centre ville de CHORGES, notamment pour la circulation piétonne. La route nationale et la voie ferrée sont perçues comme deux césures marquées sur le territoire et la sécurisation des piétons au droit du carrefour n’est pas satisfaisante.
Pour ces raisons, l’opération de réaménagement du carrefour de CHORGES a été inscrite au Plan de Modernisation et de Développement des Infrastructures (PDMI) 2009-2014 et a été prolongée au contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020.

L’opération consiste en un aménagement du carrefour existant en agglomération en un carrefour de type giratoire, entre la RN94 et deux voies communales. Elle s’intègre dans une réflexion menée par la commune de CHORGES sur la requalification de son entrée de ville.

accès depuis le centre-ville

Les principaux objectifs ayant présidé à ce projet d’aménagement sont :

  • une meilleure fluidité du trafic sur la RN94,
  • une réduction de l’insécurité routière au droit du carrefour
  • une amélioration des conditions d’échanges entre le centre bourg et le secteur d’activités économiques et touristiques séparés par la RN94,
  • une meilleure identification de l’accès principal au village.

- 

Partenaires

Ces travaux, dont la DIR Méditerranée assure la maîtrise d’ouvrage déléguée et la maîtrise d’œuvre, après avoir mené les études, font l’objet d’un co-financement Etat (36,1%), Région PACA (36,1%) et Ville de CHORGES (27,8%). Le montant prévisionnel de l’opération est de 1,2M€ TTC.

- 

Durée et réalisation des travaux

Ils devraient se poursuivre jusqu’en juillet 2016 mais connaître une interruption hivernale de novembre 2015 à avril 2016 (adaptable en fonction de la météorologie).
Jusqu’en avril 2016, les travaux ne devraient entraîner qu’une gêne ponctuelle de la circulation autour de la gare, du centre commercial et de la zone d’activité de Pré Marchon.
A partir d’avril 2016, la mise en place d’un alternat concernera tous les usagers de la RN94.
Tout est mis en œuvre pour terminer le chantier à la mi-juillet c’est-à-dire avant la pleine saison touristique.

C’est l’entreprise Eiffage qui a été retenue à l’issue de la consultation pour réaliser ces travaux d’aménagement.

- 

Préoccupations environnementales et de développement durable

Cette opération s’inscrit dans une réflexion plus globale sur la mobilité intégrant les déplacements en transports en commun, la circulation des piétons et des cycles, l’accès des personnes à mobilité réduite et la circulation des transports exceptionnels.

Une solution économique et performante d’éclairage par diodes électroluminescentes (LED) a été retenue pour la voie et ses cheminements piétons et cycles, permettant de valoriser également les aménagements d’entrée de ville, lesquels intègrent également des objectifs de valorisation du patrimoine.

Les dispositions techniques ont également été prises afin d’assurer la préservation du biotope du marais de Chorges.